Salamata Micheline ILBOUDO/DIALLO, Burkina Faso (Enseignante Université HA)

Université Hispano-Africaine des Affaires Internationales

Salamata Micheline ILBOUDO/DIALLO, Burkina Faso (enseignante de l'Université Hispano-Africaine)

Accueil Université HA Licence Master Doctorat Cours Afrique

Salamata Micheline ILBOUDO/DIALLO (Burkina Faso) enseignante de l'Université Hispano-Africaine des Affaires Internationales

Étudier (licence, master), Burkina Faso Salamata Micheline ILBOUDO/DIALLO, enseignante de l'Université Hispano-Africaine du Burkina Faso (Afrique de l'Ouest)

Salamata Micheline ILBOUDO/DIALLO, Burkina Faso (Enseignante Université HA)

Formations (Salamata Micheline ILBOUDO/DIALLO) :

  1. Doctorat professionnel en éthique, religions et affaires internationales. EENI (École d’Affaires) Espagne. 2014.
    1. Thèse : « La contribution de la religion africaine dans l'élaboration d'une éthique planétaire »
  2. Master professionnel en commerce international, marketing global et internationalisation. EENI en partenariat avec l’Université Ouaga 2 /ufr / seg (Burkina Faso - Espagne). 2011 -2013
  3. Diplôme supérieur des douanes. École nationale des douanes, Burkina Faso. 1984 -1986
  4. Maîtrise en sciences économiques option planification. Université de Ouagadougou / École Supérieure des Sciences Économiques (ESSEC), Burkina Faso. 1981-1982
  5. Licence en sciences économiques. Université de Ouagadougou / ESSEC, Burkina Faso. 1978-1981

Expérience (Salamata Micheline ILBOUDO/DIALLO) :

  1. Directrice générale adjointe des douanes. Ouagadougou, Burkina Faso. Depuis février 2017.
    1. Fonctions : contribuer à l’élaboration et à l’application de la législation douanière et à la perception des droits et taxes y afférents.
  2. Directrice générale de l’École nationale des douanes (END) et du CRF (Centre régional de formation de l’Organisation mondiale des douanes pour la région d’Afrique occidentale et centrale). Ouagadougou, Burkina Faso. Depuis 2013.
    1. Fonctions : contribuer à l’organisation et à la réalisation de la formation initiale et continue des agents de douane et des partenaires
  3. Directrice de l’École nationale des douanes (END) et du CRF (Centre Régional de formation de l’Organisation mondiale des douanes pour la région Afrique occidentale et centrale). Ouagadougou, Burkina Faso. Depuis novembre 2011.
    1. Fonctions : contribuer à l’organisation et à la réalisation de la formation initiale et continue des agents de douane et des partenaires
  4. Vérificateur en douane. Ouagadougou, Burkina Faso. Août 2008 - août 2011
    1. Fonctions : contribuer à l’application des lois et règlements douaniers et à la perception des droits et taxes y afférents dans les bureaux de douane de Ouaga Gare et Ouaga Aéroport
  5. Lycée français Avicenne. Enseignante. Tunis (Tunisie). 2004 - 2008
    1. Fonctions : dispenser des cours et évaluer des élèves en sciences économiques et sociales, géographie économique…
  6. Lycée Cours Lamartine. Enseignante. Abidjan (Côte d'Ivoire). 1994 - 2002
    1. Fonctions : dispenser des cours et évaluer les élèves en sciences économiques et sociales, géographie économique…
  7. Lycée Français Guebre Mariam. Enseignante. Addis-Abeba (Éthiopie). 1988 -1993
    1. Fonctions : dispenser des cours et évaluer les élèves en sciences économiques et sociales, géographie économique…
  8. Verificateur en douane. Ouagadougou (Burkina Faso). 1986/1987.
    1. Fonctions : contribuer à l’application des lois et règlements douaniers et à la perception des droits et taxes y afférents au bureau de douane de Ouaga Route

Chère Salamata Micheline Ilboudo Diallo

J'ai fini de lire votre thèse du Doctorat : « La contribution de la religion africaine dans l'élaboration d'une éthique planétaire »

Je peux seulement dire que c'est fantastique. Je vais proposer d’obtenir pour la thèse la mention « très honorable avec les félicitations du jury »

Je suis un grand amant de la musique. L'un des grands musiciens européens du XXème siècle, Arnold Shoemberg, a déclaré qu'un enseignant doit toujours être disposé, et heureux, d'apprendre de ses étudiants. Merci d'avoir écrit cette thèse.

Je suis d'accord en que les religions africaines traditionnelles doivent être considérées comme des religions supérieures et qu'une réforme de celles-ci est également nécessaire.

Je suis donc absolument d'accord que les religions traditionnelles africaines peuvent contribuer à l'éthique mondiale, comme vous le dites.

Je veux aussi profiter, m'excuser auprès de vous, et de tous les Africains, pour avoir utilisé le terme « animiste ».

J'ai fait beaucoup d'annotations et de commentaires, avec le but de partager avec vous mon point de vue sur certains sujets de la thèse. Tous les commentaires sont positifs.

Je voudrais que nous puissions traduire la thèse a l’anglais et à l’espagnol.

Cordialement

Pedro Nonell (Université Hispano-Africaine)
Pedro Nonell, Fondateur et Président du Conseil d'administration de l'Université Hispano-Africaine, Directeur de l’EENI (École d’Affaires)

Enseignement supérieur en Anglais Salamata Micheline ILBOUDO/DIALLO Enseignement supérieur en Espagnol Salamata Micheline ILBOUDO/DIALLO Formation en Portugais Salamata Micheline ILBOUDO/DIALLO



(c) Université Hispano-Africaine (Hispano-African University)